L'aire protégée"Le lac Ursu et le peuplement sur les sols salins"

L’aire protégée "Le lac Ursu et le peuplement sur les sols salins" est emplacée dans la zone intra-muros de la ville de Sovata, dans la station touristique. L’aire est définie comme réserve naturelle d’intérêt national conformément à la Loi 462/2001-concernant le régime des aires protégées, la conservation des habitats naturels, de la flore et de la faune sauvage correspondant à la catégorie IV IUCN (International Union for Conservation of Nature). Sa superficie est de 79 ha dont 73,3 ha de forêts et 5,7 ha de superficies  aquatiques. Elle a, comme objectifs de conservation et de protection, les lacs Ursu, Aluniş, Roşu, Verde, de Merle et Paraschiva, ainsi que la forêt, située sur les substrats salins adjacents à ces lacs. L’aire protégée se trouve sous la tutelle de la Mairie de la ville de Sovata et de la Direction Sylvicole de Mureş-Circonscription Sylvicole de Sovata.

FLORE

À la différence d’autres régions où les gisements de sel empêchent le développement de la végétation, Sovata et ses environs sont particulièrement riches en parcs, jardins et forêts grâce à la présence d’une couche de humus sur la couche de sel, formée d’andésite, de lave volcanique et de restes végétaux. Au cours des siècles la végétation d’ici a changé plusieurs fois, la végétation d’aujourd’hui s’est formée après l’ère glacière. Par endroits l’eau dissout le sel et la terre s’écroule de pair avec les arbres et l’on voit des abîmes et des racines d’arbres. Tout autour de la localité s’étendent, sur un rayon de 30 km, des forêts de sapins et de mélèzes, de chênes, de hêtres, d’érables, de tilleuls, de peupliers, de charmes, d’ormes, de marronniers, de bouleaux. Autour du lac Aluniş poussent des noisetiers, d’où provient, probablement, le nom du lac (aluniş= noisetterie, coudraie). Les forêts de montagnes abritent une flore riche et très variée: merisiers, pommiers sauvages, aubépines, framboises, fraises, mûres, myrtilles, églantines, champignons comestibles. De même, dans la zone il y a beaucoup de plantes médicinales. À Sovata il pousse des plantes à goût salé mais ce qui nous frappe, c’est que les plantes spécifiques au sol salé ne s’y trouvent pas.

FAUNE

Quiconque parcourt ces lieux pittoresques, peut y rencontrer des cerfs et des biches, des chevreuils, des ours, des sangliers, des loups, des renards, des coqs de bruyères, des martres, des écureuils. Les écureuils s’apprivoisent vite, ils se promènent dans les rues de la station, en sautant de l’arbre à l’arbre, en mangeant souvent des noisettes et des noix de la paume des visiteurs. Dans les eaux limpides et froides de la rivière Sebeş il y a des truites très savoureuses.

La richesse de la faune attire vers ces zones beaucoup de chasseurs, désireux d’enrichir leurs trophées. 

Dans les lacs salés la flore et la faune sont en général pauvres et dans les zones plus concentrées il manque presque complètement. Mais dans le lac Noir se trouve une flore et une faune assez riches: algues, écrevisses, punaises, grenouilles.

 

LACS

Le lac Ursu/Ours

C’est le plus grand lac salé, héliotherme ( héliothermale) de Roumanie, unique en Europe, un véritable miracle de la nature. Il s’est formé en 5 ans ( 1875-1880) . Le lieu où se trouve le lac aujourd’hui, était naguère pâturage, traversé par deux ruisseaux, Auriu et Topliţa, qui se perdaient dans les montagnes de sel. À la suite de la lutte entre l’eau et le sel, la doline s’est effondrée en obstruant l’écoulement des deux ruisseaux. C’est ainsi que s’est formé un terrain sans écoulement qui se remplissait de l’eau des deux ruisseaux, donnant naissance au lac Ursu. Le contour du lac ainsi formé présentait la forme d’une peau d’ours étendue, c’est pourquoi on lui a donné le nom de Ursu/Ours qu’il avait gardé jusqu’à nos jours. C’est une vaste cuvette creusée en plein massif de sel et remplie d’eau chaude fortement salée (100-300 g de chlorure de sodium par litre en fonction de profondeur) mais ce qui différencie ce lac des autres lacs aux eaux chaudes et salées , c’est qu’il est recouvert entièrement d’une mince couche d’eau douce que lui apportent deux ruisseaux, Auriu et Topliţa. Cette eau douce, qui ne se mêle pas à l’eau salée mais flotte à sa surface, laisse pénétrer la chaleur du soleil, laquelle s’emmagasine dans l’eau salée et s’y maintient, grâce à la couche isolante, formée par l’eau douce. Ce phénomène est connu sous la dénomination de héliothermie.

Le lac est situé à une altitude de 502 m, sa superficie est de 40.235 m² , sa circonférence étant de 1180 m. Sa profondeur change sans cesse. En 1904 c’était 24-34 m, en 1925 seulement 18 m et en 1950 ce n’était que 10-12 m.

Le lac Aluniş/Noisetterie,Coudraie

Situé à 60 km du lac Ursu, c’est le deuxième lac salé, par ordre de grandeur. La genèse de ce lac est étroitement liée à celle du lac Ursu: le surplus de l’eau du lac Ursu s’est écoulé dans la direction de l’ouest, vers les parties plus basses, dans une autre doline qui s’effondrait, se remplissait d’eau, donnant naissance au lac Aluniş. Son nom provient, probablement, des noisettes se trouvant dans une quantité assez grande autour du lac (aluniş =noisetterie, coudraie). Il existe encore  une autre opinion, quant au nom de ce lac:les habitants d’un petit village, situé non loin de Sovata, les Măgherani= Mogyorósiak en hongrois ( mogyoró= noisette en hongrois ), venaient voler du sel à l’endroit où se trouve le lac (ici il y avait des montagnes de sel), d’où provient le nom de Mogyorósi-tó en hongrois et le lac Aluniş en roumain. Sa superficie est de 0,37 ha, sa profondeur maxime est de 6,4 m. Le surplus de l’eau du lac s’écoule à travers Valea Frumoasă/la Belle vallée et Pârâul Sărat/le Ruisseau Salé, en déversant dans le ruisseau de Sovata. La concentration de sel dans ses eaux est beaucoup plus faible que dans les eaux du lac Ursu. Sa température est également moins élevée, même le phénomène de héliothermie est plus faible.

Le lac Negru/Noir

Ce lac occupe la troisième place parmi les lacs de Sovata, quant à sa grandeur, ayant la superficie de 3800 m², la longueur de 49 m, la largeur de 37 m. Sa profondeur maxime est de 6 m. Il est né à la suite de l’effondrement d’une saline.

On y trouve les boues noires (d’où provient son nom de Negru= Noir) , dues à l’action biochimiques des micro-organismes en suspension dans l’eau du lac, et les boues grises, provenant des limons, apportés par des ruisseaux. On n’utilise ce lac que pour en tirer les boues nécessaires au traitement de diverses affections.

Le lac Roşu/Rouge et le lac Verde/Vert

C’est ainsi qu’ils s’appellent à cause de la couleur de l’eau. Ils sont situés au nord-ouest du lac Ursu, dans une longue vallée de 120 m environ. Ces deux lacs, liés entre eux, ont pris naissance à la suite de la dissolution superficielle intense du massif de sel à l’endroit des dolines.

Le lac Vert a la superficie de 0,14 ha et la profondeur maxime de 2,1 m, tandis que le lac Rouge, situé immédiatement en aval, a les dimensions plus réduites: sa superficie est de 0,029 ha, sa profondeur maxime étant de 1,05 m.

Les deux lacs sont alimentés d’une source salée des environs et leur surplus d’eau s’écoule dans le lac Ursu, en constituant la source d’eau salée de celui-ci.

Le lac Paraschiva

Situé au nord du lac Ursu, le lac s’est formé en 1980 à la suite de l’accumulation de précipitations au milieu d’une doline de sel. La couche sédimentaire du lac est tellement grosse que l’eau y accumulée n’a pas atteint le substrat de sel, par conséquent, le lac n’est pas salé mais doux.

Le lac Mierlei/de Merle

C’est le plus jeune lac salé prenant sa naissance en 1950, dans une doline de sel. Situé au milieu d’une forêt, le lac a la superficie de 0,147 ha et la profondeur maxime de 1,85 m, étant alimenté de quelques sources salées de petites dimensions.

 

NATURE 2000

 

L’existence et la nécessité de conservation des formations naturelles à part ont imposé la déclaration, comme aire protégée d’intérêt national, du territoire "Le lac Ursu et le peuplement sur le sol salin" (par la Loi 5/2000 concernant l’approbation du Plan d’aménagement du territoire national-la 3ème Section-zones protégées, point 2636; publié dans le Moniteur Officiel, 1ère Partie nr.152 du 12 avril 2000).

Le lac Ursu, le plus grand lac héliothermal de l’Europe, c’est l’objectif principal de conservation auprès d’autres 4 lacs salés ( Aluniş, Roşu, Verde, Mierlei ) et du lac Paraschiva, presque doux. D’autres objectifs à part sont: le peuplement des sols salins grâce à l’existence de la végétation forestière - des arbres séculaires de différentes espèces( rouvre, hêtre, chêne, sapin, etc.) bien développées sur le substrat salé ainsi qu’à l’existence des formations salines de surface ( Montagne de sel).

En 2011, par la délimitation des sites Nature 2000, (Ordre nr. 2387 du 29 septembre 2011 de MMP) l’aire protégée est déclarée comme partie du site Natura 2000 Călimani-Gurghiu, ROSCI0019.

Le site couvre la plus grande partie des deux massifs volcaniques - les monts Călimani et les monts Gurghiu. Ici la morphologie variée du relief corroboré avec les aspects pédo-climatique ont favorisé le maintien d’une biodiversité précieuse, représentative aux monts volcaniques des Carpathes.

À tout cela a contribué même l’existence des forêts naturelles-fondamentales compactes sur de grandes étendues (plus de 100000 ha) dont la superficie n’était pas altérée significativement par l’activité antropique, c’est ainsi que s’est conservée la variété des habitats et des espèces. Dans cette espace le pourcentage des habitats d’intérêt européen dépasse, conformément au Manuel des Habitats, 95% de la superficie, les classes dominantes étant les prés semi-naturelles humides, les prairies mésophylles - 5%, les prés alpins et sous-alpins - 3%, les forêts caducifoliées - 16%, les forêts conifères - 34% et les forêts mixtes - 39%. De même, dans cette région il y a l’une des plus nombreuses populations évaluées et un centre génétique important de carnivores de Carpathes: l’ours brun ( Ursus arctos) – plus de 400 exemplaires, le loup (Canis lupus) – 100-120 exemplaires et le lynx ( Lynx lynx) – 70-80 exemplaires. Un facteur essentiel très favorable dans le maintien de la valeur de biodiversité, c’est l’absence des habitats humains sur ce territoire vaste, excepté le défilé de Mureş où il y a, cependant, une série de couloirs bien individualisés.

Le pourcentage des habitats d’intérêt européen dépasse 95%. Conformément au Manuel des habitats il y a 13 habitats dont 4 d’importance à part ( Directiva Habitate), 18 espèces d’oiseaux, 9 espèces de mammifères, 2 espèces de reptiles, 5 espèces de poissons (y compris Hucho hucho), 6 espèces d’invertébrés (y compris Rosalia alpina) et 8 espèces de plantes.

 

Les monts  Călimani et Gurghiu, ce sont des monts volcaniques ayant de grandes pentes ( la moyenne est plus de 40 degrés), un relief extrêmement varié et agité, formé d’agglomérats volcaniques, ce qui donnent des formes de relief spécifiques très pittoresques. La morphologie du relief auprès des caractéristiques bio-pédo-climatiques favorise le maintien d’une biodiversité extrêmement précieuse.

 

Curs valutar

Prognoza meteo

TRAFIC WEB

231173
Astazi
Ieri
Saptamana curenta
Saptamana trecuta
Luna curenta
Luna trecuta
Toate
137
382
1470
177680
5901
5963
231173

Your IP: 3.236.100.6
2021-04-23 12:08

Prețuri carburanți

Pentru detalii privind prețul carburanților, vă invităm să accesați următoarele site-uri:

http://www.pretbenzina.ro/petrom - Benzinăria PETROM (Sovata Str. Principală Nr. 119, Tel. 0372 - 484 029)

http://www.pretbenzina.ro/mol - Benzinăria MOL (Sovata Str. Primăverii Nr. 58, Tel. 0265 - 570 739)

Prețul carburanților comercializate la Benzinăria Sora Sovata puteți afla la numărul de telefon: 0365082019, 0752040446, sau personal la adresa: Sovata Str. Praidului Nr. 38